29 mars 2015

Des paillettes à mes pieds ! [D.I.Y. Inside]




Bonjour mes jolies libellules ! 

Il y a quelques jours de cela, je flânais sur l'Internet Mondial et je tombais par hasard sur une paire de ballerines pailletées. Petit déclic dans ma tête, je trouve ça super joli : ça fait pétiller les yeux, ça habille un jean et ça reflète les premiers rayons de soleil printaniers. Il m'en faut. Oui mais voilà, je n'avais pas vraiment envie d'y laisser un rein dans cette histoire... Qu'à cela ne tienne ! Le Géo Trouvetou qui sommeille en moi s'éveille : je vais me les faire moi-même avec une vieille paire de ballerines que j'avais utilisées pour un déguisement...

Et comme en plus, je suis quelqu'un de vachement sympa, je me suis dit que j'allais faire un petit tuto tout en photos rien que pour vous, les libellules-filament ! Pardonnez d'avance la piètre qualité des photos du tuto, mon appareil photo avait rendu l'âme, j'ai du me résoudre à utiliser mon téléphone...
P.S. : Les "diamants" ne sont pas obligatoires... vous comprendrez en fin de billet !






Et voilà !! Rien de plus simple, n'est-ce pas ? Pour ma part, j'ai mis environ 30 minutes pour les réaliser, mais j'ai laissé sécher 3 jours pour être bien sûre que tout était bien collé et que je n'allais pas semer des paillettes partout... 
Voici le résultat sur des photos de meilleure qualité : 




Pour la petite histoire de mes "diamants", mes ballerines avaient un genre de lacets sur les talons, que je trouvais très moches. Une fois enlevés, il restait des trous, que j'ai comblés avec ces petits "diamants", collés à la super-glue (et mes doigts s'en souviennent !).

Voilà pour ce D.I.Y. à paillettes ! Vous allez tenter ?

23 mars 2015

Dream Wedding


Hello les libellules !

C'est toute malade au fin fond de mon canapé, ensevelie sous 4 plaids et avec des séries en fond sonore, que je me décide à vous poster un petit billet par ici. Un billet qui va me changer les idées et me faire rêver un peu... et faire pareil avec vous j'espère !

Je ne sais pas si vous le saviez, mais avant d'engager mes études en communication puis en littérature jeunesse, j'ai pensé un temps à devenir organisatrice de mariages. Alors rien de plus normal, lorsque je me suis inscrite sur Pinterest, que je crée un tableau spécial mariage. Le mien peut-être un jour ! Et aujourd'hui, j'ai décidé de partager avec vous par ici les plus jolies idées de mon tableau... histoire de mettre des paillettes dans cette journée malade. 

Bon. En premier, il faut une robe. Pour moi, pas de grosse meringue, j'ai envie de quelque chose de plus simple. 

En terme de forme, c'est dans ce genre-là que je rechercherai..., avec toutefois un décolleté moins plongeant parce que j'ai un peu trop de poitrine pour ça et j'aurai peur de passer ma journée à vérifier que tout reste bien en place !

Et puis sur le haut de la robe, j'aime beaucoup la dentelle, assez simple et qui ne fasse pas rideau bien sûr, mais je crois que c'est ça qu'il me faudrait. Encore une fois, décolleté moins plongeant !
Cependant je suis partagée car j'aime aussi ce genre de robes, même si je ne suis pas certaine que ça conviendrait à ma silhouette.
Comme je n'ai pas vraiment droit aux talons, hernie discale oblige, je crois que j'aimerai bien opter pour ce genre d'idée...
En vrac, voici quelques-unes de mes idées préférées pour le déroulement de la journée, du repas, aux activités pour les enfants, à la décoration de la salle !

Je ne suis pas fan des pièces montées, alors autant la rendre amusante avec ces personnages !


Ce serait plus simple pour faire les présentations, non ? (Bon, nous on enlèverait le prêtre puisque pas de mariage à l'église)
Image : http://mots-d-amour.fr/

En lieu et place des dragées, pourquoi ne pas offrir des petites plantes grasses ou des cactus, qui vont durer plus longtemps et ne coûteront pas plus cher.

J'adore l'idée des lampions colorés, je trouve ça super joli et ça donne un bel aspect à une salle.

Si j'adore les bouquets de fleurs, j'y suis malheureusement allergique. Imaginez, le jour J je passe ma journée à éternuer et à avoir l'air d'avoir renversé du shampoing dans mes yeux... Non merci !
Les enfants ne seront pas laissés de côté, avec une table dédiée, des cadeaux bonbons et également quelques crayons et autres petites choses du genre pour passer une jolie soirée. Avec une baby-sitter, engagée pour s'occuper des petits !

Excellent non ?

Et j'ai découvert le site "In bloom for you" qui fait des bouquets superbes... et pile poil pour moi. Celui-ci est le "littéraire". Des feuilles de vieux livres, du tissu, des boutons. Magnifique et on peut le garder toute la soirée... voir plus !!
Ce ne sont bien sûr que quelques unes des idées que je trouve super chouettes, je continue de fouiner sur Pinterest, une vraie mine d'or. Le jour où je me marierai... j'aurai pleeeeein d'idées !!

(P.S. : toutes les photos proviennent de Pinterest, je n'en détiens pas les droits !)

19 mars 2015

Carte Postale #13 : Château de Cheverny

Bonsoir jolies libellules voyageuses !

Je vous propose ce soir de repartir en voyage et de continuer la visite en Val de Loire avec la visite du Château de Cheverny, célèbre pour avoir inspiré Hergé pour le Château de Moulinsart du Capitaine Haddock...


C'est l'une des plus courtes visites de Château, car en fait, il est assez petit. Mais, il est très vivant. On y visite des tas de pièces (salle à manger, chambres, etc.), qui sont toutes très bien entretenues et qui renferment des tas d'objets très impressionnants pour certains. La visite commence dans la salle à manger et on y découvre les différentes habitudes des prises de repas au travers des époques, avec des anecdotes amusantes. Par exemple, la bienséance veut, en France, que la fourchette soit posée les pics contre la table. Deux raisons à cela : les armoiries gravées sur le dos de la fourchette et... un Roi qui en avait assez de prendre la dentelle de ses manches dans sa fourchette. Et hop, on la retourne !

On croirait presque la voir bouger...

Dans une chambre d'enfant, un beau cheval à roulettes...

Et au détour d'une chambre, la robe de mariée de la Marquise (mariage en 1994).
La visite du Château s'est très vite déroulée car en fait, on ne visite pas énormément. On se promène surtout dans les couloirs, regardant comme dans une vitrine les objets exposés. On se croirait plutôt dans un musée que dans une visite de Château. Cependant, ne croyez pas que la visite ne vaut pas le détour !
Nous avons poursuivi avec une balade dans le parc, qui est grand et plutôt joli. 




Et puis la visite de Cheverny, c'est aussi l'occasion de voir le repas de l'impressionnante meute de chiens de chasse. 


En période de chasse, ils ont un "V" sur le flanc (on en voit dans le fond de l'image) : il est découpé au ciseau dans le poil de l'animal. Un vrai travail d'orfèvre. Et les chiens sont très très très obéissants, c'est un moment vraiment impressionnant à voir ! 

Voilà pour la visite de Cheverny, sachant qu'elle n'est pas tout à fait terminée puisqu'il y a également une exposition sur les secrets de Moulinsart, que je vous emmène visiter une prochaine fois ! 

Pour ce qui est de la visite du Château :
  • 10,00€ pour les adultes et 7,00€ en tarif réduit, gratuit pour les moins de 7 ans.
  • Visite du Château + Exposition Moulinsart : 14,50€ pour les adultes, 10,90€ en tarif réduit
  • Possibilité de promenade en bateau et voitures électrique (voir le site)
Pour ce qui est des horaires :
  • Ouvert tous les jours de l'année, y compris les dimanches et jours fériés
  • Du 1er janvier au 31 mars : 10h à 17h
  • Du 1er avril au 30 septembre : 9h à 18h30
  • Du 1er octobre au 31 décembre : 10h à 17h
Plus de renseignements sur le site du Château de Cheverny.

14 mars 2015

La nuit des femmes serial killers


Bonjour mes libellules !

Non nous n'allons pas parler de séries TV. Je vais faire une petite pause dans les visites, je ne voudrais pas vous saouler trop. Du coup, je vais vous parler de ma sortie d'hier. Car hier soir, avec Mademoiselle M. et mon Lui, nous avons pris la route pour aller assister à "La nuit des femmes serial killers", qui se déroulait dans le cadre du Salon PolarLens, salon du livre policier de la ville de Lens qui se tient le week-end prochain.

Deux années de suite, avec mon Lui, nous avons fait un petit tour sur le Salon, rencontrant des auteurs (notamment Bernard Minier) et profitant de ventes de livres au poids. Cette année, nous avons décidé d'assister à cette projection-conférence, en présence de Stéphane Bourgoin, LE spécialiste des tueurs en séries. Ouep. En grande amatrice de romans/films/séries policiers, je me DEVAIS d'être présente !

La soirée a commencé par une ouverture par Stéphane Bourgoin, puis nous avons visionné deux documentaires, retraçant l'histoire de quatre tueurs en série, grâce à des entretiens que Stéphane Bourgoin a pu avoir avec eux : 
- Ulrich Schmidt : 5 meurtres de femmes, 3 tentatives de meurtres et un nombre incalculable de viols.
- Irène Becker : surnommée l'Ange de la mort, cette infirmière a tué au moins 5 de ses patients. 
- Aileen Wuornos : une prostituée qui abat 7 de ses clients avec une arme à feu
- Marybeth Tinning : une mère infanticide qui tue 8 de ses enfants en 14 ans.


La plupart de ces entretiens sont trouvables sur Youtube, parmi d'autres... Bon, il faut bien avouer que dans le montage et dans le commentaire, il y a du sensationnalisme qui n'a pas vraiment besoin d'être, vu que les tueurs sont déjà bien assez secoués comme ça. Stéphane Bourgoin le dit lui-même, il trouve le commentaire et le montage "nuls". Du coup, il ne se consacre plus qu'à ses livres. 

Après le visionnage, nous avons eu la possibilité de lui poser des questions sur ses recherches. Et M. Bourgoin est loquace, ainsi nous avons appris beaucoup de choses. Comme par exemple que le plus jeune tueur en série est âgé de 7 ans. Flippant. Mais ce qui m'a paru le plus intéressant, au-delà des chiffres impressionnants, c'est tout le travail de recherche de Stéphane Bourgoin, sur sa manière d'aborder chaque cas, la préparation, la retranscription etc.

Bref, ce fut une soirée fort enrichissante et contrairement à ce que j'avais pensé... je n'ai pas fait de cauchemars !


8 mars 2015

Carte Postale # 12 : Le Château de Chambord

Bonjour bonjour !

Alors, après notre visite de Blois, nous avons mis le cap sur Chambord, probablement l'un des plus connus des Châteaux de la Loire. Je l'avais visité étant toute petite, j'en gardais quelques bribes dans mon esprit, c'était donc l'occasion de revoir ça avec mes yeux d'adulte. Et je n'ai pas été déçue ! 

Majestueux !

L'escalier à double-vis, à l'extérieur, c'est cette jolie tour.
Un escalier tournant dans un angle du Château.
Je vous ai déjà parlé de ma passion pour les vitraux... me voilà encore comblée à Chambord !
Le FAMEUX escalier à double-vis, imaginé par Léonard de Vinci. Les gens qui montent et ceux qui descendent ne se croisent jamais. Pratique pour des parties de cache-cache !
L'une des chambres du Château. Rideaux assortis aux tapisseries, aux rideaux du lits ET aux draps. On avait le sens de la déco à l'époque...
L'aile des trophées de chasse, parce que ne l'oublions pas, Chambord était avant tout un Château de chasse.
Une fois sur les terrasses du Château, on découvre une vue superbe (malgré le temps). Le Parc de Chambord, pour info, il fait la taille de Paris intramuros. Ça laisse rêveur...
Une visite qui nous a beaucoup plu et qui nous en a mis plein la vue ! Nous avons eu la chance de ne pas avoir trop de monde pendant la visite, ce qui a rendu le tout très agréable. Ce n'était pas ma visite préférée, j'ai trouvé le lieu très impersonnel, comme s'il n'avait pas été habité. Ce qui est normal puisque Chambord n'a pas été un lieu de résidence comme ont pu l'être d'autres châteaux. François Ier n'a séjourné que 72 nuits dans son domaine, pendant près de 100 ans il n'est pas habité, ensuite Louis XIII n'y vient que deux fois... on alterne en fait des périodes de "vide" et des périodes où le Château est habité de manière irrégulière. Du coup, ça n'a pas donné de côté "humain" à la visite. Cependant, ça reste un incontournable d'un séjour dans la Loire, c'est un plaisir pour les yeux !

Pour ce qui est de la visite du Château :
  • 12,00€ pour les adultes et 10,00€ pour 6-17 ans.
  • Tarifs réduits et tarifs de groupe (voir le site
  • Parking : 4,00€
Pour ce qui est des horaires (en 2015) :
  • Domaine en accès libre tous les jours.
  • Château ouvert toute l'année sauf le 1er janvier, le 1er mardi de février et le 25 décembre.
  • Du 2 janvier au 31 mars et du 1er octobre au 31 décembre : 9h à 17h00
  • Du 1er septembre au 30 septembre : 9h à 18h
Plus de renseignements sur le site du Château deChambord.

5 mars 2015

Lovely Things #14

Bonjour jeunes libellules du mois de mars!

Avant de continuer les visites des Châteaux de la Loire, je vous propose mes Lovely Things du mois, qui sont presque toutes... à manger ! Hé oui, j'ai beaucoup cuisiné ce mois-ci. J'ai fait d'autres choses (comme visiter les Châteaux de la Loire !), mais j'avoue que j'ai fait très peu de photos des mes autres Lovely Things ! Je vais essayer d'en faire plus, parce que finalement, ça fait du bien de faire une photo (même moche) des petits plaisirs. 


Il n'aura fallu que quelques jours pour que me lance dans cette recette de Risotto aux coquillettes croisée sur Internet ! Un vrai délice... et en plus d'une simplicité à toute épreuve. 


Dans mon carnet de recettes, j'ai aussi du porc sauté aux poivrons. cette fois-ci, j'ai remplacé le porc par du poulet... c'était tout aussi bon. 


Dans l'un de mes trop nombreux livres de recettes, j'ai trouvé un "gratin de bœuf aux courgettes", c'était bon, sans être extraordinaire. Il faudrait que je vois pour l'assaisonner à ma sauce...


Voilà deux week-ends de ça, j'ai eu envie de mettre encore plus la main à la pâte : j'ai donc fait des bricks au boeuf. Une petite sauce tomate au basilic concoctée maison, rajoutée à de la viande de boeuf hachée. Le tout accompagné de chou rouge, c'était plutôt bon !


C'est une collègue qui m'a parlé de cette jolie tarte tournesol (ou soleil, au choix !), alors j'ai été curieuse et j'ai eu envie de tester. Me voilà donc lancée sur Internet, pour trouver une recette. Et vite vite vite, je fais mon caramel au beurre salé (c'est quand même meilleur et c'est ultra simple), et je fais la recette. Une tuerie. Sérieusement. J'en ai d'ailleurs une en ce moment-même dans la cuisine, prête pour mon comité de lecture demain soir ! 


Un autre plaisir que je me suis fait ce mois-ci : de bonnes lectures ! J'ai poursuivi ma découverte de la série "Le pensionnat de Mlle Géraldine" de Gail Carriger, que j'aime beaucoup. Et j'ai d'ailleurs ensuite enchaîné avec le quatrième tome de sa série "Le protectorat de l'ombrelle", qui me fait décidément mourir de rire ! Je vous en reparlerai ici, promis !

Pour l'heure, je vous abandonne, j'ai ma série à finir... On se retrouve très vite pour la prochaine étape du voyage au cœur de la Loire !

1 mars 2015

Carte Postale #11 : Blois et son Château Royal

Bonjour mes jolies libellules, 

Me voilà de retour de notre périple en amoureux au cœur des Châteaux de la Loire. Un bien chouette voyage, que j'ai grandement apprécié. Une petite bulle d'oxygène qui fait du bien pour repartir du bon pied !

Et c'est l'occasion pour moi de vous proposer une petite carte postale...

Nous sommes arrivés dans la ville de Blois par le train, plus facile pour nous et moins fatiguant que de prendre la route depuis le Nord. Après avoir posé nos valises à l'hôtel, nous avions décidé de découvrir la ville à pied. Le moyen idéal pour commencer en douceur les vacances. 

Les Trois Clefs, la légende veut que c'était une rue où n'exerçaient que des serruriers.

Vue du haut des marches qui surplombent la ville.

Église Saint-Vincent-de-Paul

Après une balade sous une petite bruine pas des plus agréables, nous avons décidé d'aller visiter le Château Royal de Blois. La visite n'était pas prévue à l'origine, mais nous n'avons pas regretté. La cour du Château de Blois offre un panorama de l'architecture française, du Moyen-Âge jusqu'au XVIIème siècle. Il faut savoir que le Château a accueilli pas moins de 7 rois et 10 reines (parmi eux Henri III, Henri IV, François Ier et Catherine de Médicis notamment). Bref, une jolie manière de se plonger dans le bain !
Voici quelques images pour vous emmener en promenade...

La façade du Château Royal

L'escalier à vis, rajouté par François Ier.

Vue depuis le jardin

Vitraux

Les couleurs des vitraux et la finesse des dessins m'ont beaucoup étonnée !

Le lieu était vraiment très beau, superbement rénové et l'histoire prenante. Nous avons eu la chance de ne pas avoir trop de monde, ce qui nous a permis de prendre notre temps et découvrir chaque pièce tranquillement, sans être pressés par l'afflux de touristes. 

Pour ce qui est de la visite du Château seule :
  • 10,00€ pour les adultes et 5,00€ pour 6-17 ans.
  • Tarifs réduits et tarifs de groupe (voir le site
  • Il existe aussi une visite insolite, une visite son et lumière et une visite couplée avec la Maison de la Magie (voir le site).
Pour ce qui est des horaires (en 2015) :
  • Du 02 janvier au 31 mars : 9h-12h30 et 13h30-17h30
  • Du 1er avril au 30 juin : 9h à 18h30
  • Du 1er juillet au 31 août : 9h à 19h00
  • Du 1er septembre au 30 septembre : 9h à 18h30
  • Du 1er octobre au 1er novembre : 9h à 18h00
  • Du 2 novembre au 31 décembre : 9h-12h30 et 13h30-17h30  
Plus de renseignements sur le site du Château Royal de Blois.