Challenge Halloween

19 septembre 2017

https://laplanquealibellules.blogspot.com/2017/09/challenge-halloween.html

L'automne approche et avec lui, l'excellent challenge Halloween de Lou&Hilde ! Pour la cinquième année j'embarque avec toute la clique pour une nouvelle édition. Bon, cette année sera peut-être un peu plus rocambolesque que les précédentes, puisqu'en plein milieu du mois d'octobre, je me marie !

Cette année étant placée sous le signe de la sorcellerie, j'ai sorti mes vieux grimoires, remplacé mes ampoules (so 2017 !) par des chandeliers et j'ai mis mon chaudron à chauffer pour préparer deux-trois petites potions. Je m'installerai donc le 1er octobre, probablement dans une maison délabrée, quelque part au fond d'une forêt hantée.



  • Lundi 2 octobre : roman adulte ou jeunesse au choix. Je voulais justement relire "Ma soeur est une sorcière", le premier tome de la série "Les Mondes de Chrestomanci" de Diana Wynne Jones. J'espère avoir le temps de me mettre dedans... 
  • Mercredi 3 octobre : rendez-vous BD/manga/comics. Il faut encore que je me plonge sur ce que je pourrai bien lire, mais ma foi, j'aime beaucoup ce rendez-vous alors il y a des chances que je participe !
  • Vendredi 6 octobre : séance cinéma/série. Je pense que je profiterai de ma soirée pour continuer la huitième saison de "Charmed", que j'adore toujours regarder !
  • Dimanche 15 octobre : Rendez-vous Harry Potter. Alors là, je vous avoue que ce sera programmé si j'ai le temps de le regarder, mais j'aimerai bien ENFIN jeter un oeil au film "Les animaux fantastiques". Mais je vous avoue qu'avec le mariage... je ferai ce que je peux !
  • Jeudi 26 octobre : rendez-vous bricolage/scrap. J'adore tout ce qui est travaux manuels donc j'ai bien l'intention de m'atteler à la création de quelque chose pour cette année ! D'autant plus que nous avons une maison qui donne sur la rue maintenant, pas dans une résidence privée comme jusqu'à maintenant, alors avec un peu de chance, les enfants viendront sonner pour avoir des bonbons ! 
  • Mardi 31 octobre : Halloween ! Je vous proposerai sûrement des images de ma déco, de celle du boulot et peut-être même de notre repas, si je décide de faire un repas, sait-on jamais !

Et vous, vous participez cette année ?! J'espère vous croiser sur vos blogs et vous retrouver par ici !





Carte Postale #31 : Saint-Valéry sur Somme/Pointe du Hourdel

13 septembre 2017

https://laplanquealibellules.blogspot.com/2017/09/carte-postale-31-saint-valery-sur.html

Cette année pour les vacances, j'ai reçu ma famille dans ma nouvelle maison. Alors nous en avons profité pour aller découvrir les jolis coins des Hauts-de-France. Et l'une de ces visites était la jolie petite ville de Saint-Valéry sur Somme (visitée en 2013 et présentée sur le blog en 2014 une première fois).
La route est longue je vous avoue, alors nous avons pris le pique-nique et profité du temps relativement clément pour manger en famille en regardant les bateaux du port de Saint-Valéry. Ensuite, nous avons visité la ville, tranquillement, à pied. Enfin, quand je dis tranquillement... il ne fallait pas avoir peur de la foule, parce qu'en plein mois d'août, la ville est très courue ! 




C'est une jolie visite et le port autant que la vieille ville médiévale sont très charmants et déambuler dans les petites rues, le long des plages ou sur le port est un vrai régal. Tout comme grignoter une petite gaufre dans un café du centre d'ailleurs... 
Même si j'aurai aimé avoir un soleil un peu plus franc, ce n'en était pas moins agréable et les nuages donnent parfois de jolies images en jouant avec les rayons du soleil. 



Et puis, pour finir la journée en beauté, nous avons poussé la visite un peu plus loin (vraiment un peu puisque c'était à 10 minutes de voiture !), vers la Pointe du Hourdel, avec l'espoir d'y rencontrer des phoques. Et nos espoirs n'ont pas été vains puisque nous avons pu en apercevoir une petite vingtaine qui se prélassait sur la Baie (les points noirs... ce sont des phoques !) ! 



Malgré le vent et le manque de jumelles pour admirer les phoques, ce fut une jolie journée dans la Baie de Somme et je ne peux que vous recommander de vous y arrêter si vous y passez un jour !



Lovely Things #41

3 septembre 2017

https://laplanquealibellules.blogspot.com/2017/09/lovely-things-41.html

Ça y est, nous sommes en septembre ! Et en ce dimanche ensoleillé, je pense qu'un petit retour sur les jolies choses du mois d'août peut permettre de bien commencer ce nouveau mois et la rentrée qui va avec ! 

Ce mois d'août a été tout plein de visites : amies, famille et même ma famille canadienne chez qui j'étais jeune fille au-pair et que je n'avais pas vue depuis dix ans (bonjour le coup de vieux !). Allez, c'est parti pour un petit retour en images sur ce joli mois d'août !

J'ai commencé le mois avec les pieds en l'air... j'ai donné mon sang et j'ai un peu vacillé... Tout est rentré dans l'ordre, rien de bien méchant. J'ai aussi continué mon travail sur les fleurs en papier du mariage, il me reste encore deux bouquets à faire alors que nous ne sommes qu'à 1 mois et demi du mariage...
Le ciel m'a donné un vrai spectacle : entre les couchers de soleil plein de couleurs surprenantes et les levers de soleil rose et bleu... un régal ! Autre petit bonheur : regarder ma clématite pousser et sortir ses jolies fleurs violettes ! Et puis, un petit plaisir fut d'aller marcher sur la Baie de Somme... 

Début août j'ai reçu à la maison trois de mes copines de fac et nous avons profité du week-end pour aller nous promener tout au bord de la France, au Cap Blanc-Nez et au Cap Gris-Nez : nous avons eu une journée magnifique avec un beau soleil, pas trop de monde, pas trop de vent et juste ce qu'il fallait en chaleur. L'idéal pour découvrir (ou redécouvrir) ces merveilles des Hauts-de France ! Et puis pour clore le week-end, nous avons participé à un Escape Game dont je vous parlais dans la semaine. 
J'ai aussi profité du 15 août pour aller découvrir un musée archéologique pas loin de la maison et nous avons découvert des choses intéressantes... et drôles, comme cette chope à bière qui indique "Buvez mais point à crédit". 
Ensuite j'ai donc reçu pendant deux jour ma famille canadienne de mon temps de jeune fille au-pair (j'avais 18 ans lorsque je suis arrivée, 19 lorsque je suis partie et le "petit" que je gardais a maintenant 12 ans et demi... vous imaginez le choc !). Nous avons visité le Beffroi de ma ville mais aussi le Mémorial de Vimy dont je vous reparlerai dans un billet carte postale. 
Enfin, c'est mon Papa et ma belle-mère qui sont venus me rendre visite pendant une trop courte semaine. Nous avons visité plein de choses, dont notamment la Baie de Somme avec quelques phoques et une brasserie à côté de Lens. Je vous en parlerai dans d'autres billets, j'ai tout plein de photos !
Petits bonheurs variés : un soir en rentrant du restaurant admirer le Beffroi illuminé, un après-midi ensoleillé se promener dans les rues fermées à la circulation et rencontrer la baraque à livres, profiter d'un dimanche à Paris entre copines (presque puisqu'il y avait un homme !), découvrir le cinéma Le Luxor (et le sublime film "120 battements par minute"), manger en terrasse à Montmartre, profiter d'un salon de thé librairie... 

Et dans tout ça, je me sui aussi cultivée ! Beaucoup de livres de développement personnel ce mois-ci. Notamment "La méthode simple pour perdre du poids tout de suite" d'Allen Carr (achetée car mes copines ont arrêté de fumer grâce à lui alors j'ai voulu voir ce qu'il racontait... mais comme je ne fume pas, j'ai pris sur la perte de poids !) : grosse déception, j'attends encore qu'il commence sa méthode. 
J'ai enchaîné avec "Zéro sucre", qui m'a un poil ennuyée mais qui au final m'a amenée à réfléchir à ma consommation de sucre "non voulue" et du coup j'y fais plus attention. Il y a aussi eu "Range ta vie !", un livre pour ranger chez soi afin de mieux vivre. Bon, j'avoue ne pas avoir appris grand-chose... car ce sont déjà des méthodes que j'applique ! 
Par contre, j'ai adoré le quatrième tome d'Harley Quinn, dont j'ai déjà le cinquième qui m'attend et j'ai dévoré la mini BD "Le féminisme", qui m'a permis d'en apprendre beaucoup, même si c'était prêcher une convaincue de toutes manières. 
Dernier livre en date, le premier tome de "Génération K", la nouvelle trilogie de Marine Carteron : un régal ! Comme pour "Les Autodafeurs", je suis sous le charme et je vous encourage à vous lancer (commencez par "Les Autodafeurs", c'est excellent). 

Et vous alors, ce mois d'août, il s'est passé comme vous le souhaitiez ? Vous êtes prêt(e)s pour cette rentrée ?




Les secrets de la Panic Room

29 août 2017

https://laplanquealibellules.blogspot.fr/2017/08/le-secrets-de-la-panic-room.html
Début août, j’ai reçu à la maison 3 copines rencontrées sur les bancs de la fac. Non contentes de se faire une petite virée sur la côte d’Opale, nous avons également profité de notre dimanche pour participer à un escape game.
Avec mon Lui et mes trois copines (Mlle E., Mlle M. et Violaine du blog Geekmick), nous avons donc formé l’équipe « Geekmick » et nous avons filé au Get Out de Lille !

Photo : Geek-Mick
Bon, pour les novices, je présente le principe de l’Escape Game. Comme son nom l’indique, c’est un jeu d’évasion, grandeur nature. Une heure, des tas d’indices dans une pièce fermée à clef… et vous et votre équipe qui devaient en sortir ! Autant dire que votre patience et vos nerfs seront mis à rude épreuve…

Je vous l’avoue tout de suite, j’avais beaucoup entendu parler des escape game, j’étais impatiente d’en tester un et j’en attendais énormément. Grosse pression sur Get Out donc !

Dès notre arrivée, on est vite dans l’ambiance. La salle d’attente est super bien décorée, avec des tas de détails (notamment sur Sherlock, et moi grande fan de Sherlock, j’adore ce genre de détails) et pour ne rien gâcher notre hôte était super chaleureux. Avant d’entrer dans la panic room de la Maison Blanche, nous nous sommes séparés de nos affaires et notamment de nos téléphones portables. Donc pas de photos de l’intérieur…

En entrant dans la pièce, tout est noir, le Maître du Jeu nous demande de nous installer autour d’une grande table et nous explique la situation. L’heure est grave. Nous sommes en 1963, à la Maison Blanche. Le FBI nous a convoqués suite à la disparition de l’agent en charge de la sécurité du Président. Le dernier rapport qu’il a pu transmettre indique que John Fitzgerald Kennedy est la cible d’un attentat imminent. Le FBI et la Maison Blanche sont en alerte maximale car le Président est en déplacement à Dallas et personne ne sait encore où l’attaque aura lieu…
Notre mission consistera à localiser le suspect et prévenir les services secrets pour mettre le Président à l’abri avant qu’il ne soit assassiné…

Photo : Geek-Mick
Bon, dans notre salle, nous ne serons pas entièrement seuls puisque notre Maître du Jeu voit tout et entend tout. Il peut parfois nous glisser un petit indice pour nous guider, nous dire si on chauffe (ou pas !) et parfois nous mettre un peu la pression. Il sort de la pièce, la ferme à clef, lance le décompte… et c’est parti !

Je vous assure que c’est un truc de dingue l’adrénaline qui coule dans vos veines dès la porte fermée. Il faut dire que le décor est assez bien réalisé pour vous faire oublier où vous êtes ! Du coup on cherche, on regarde partout, on s’excite vite pour trouver des indices. Et c’est vrai qu’au début on cherche un peu à l’arrache, on note tout et n’importe quoi dans l’espoir que ça servira plus tard (sait-on jamais !). Mais dans notre équipe, la cohésion s’est assez vite installée et les esprits les plus calmes et pragmatiques ont réussi à apaiser celles d’entre nous qui étaient plus « excitées » (oui, je me compte dans les excitées) !

Si au début on a un peu pataugé, on a fini par trouver des réponses à des énigmes et par progresser tranquillement. Notre avantage a été que chacun avait pris le temps de faire le tour de la pièce ainsi parfois certains ont pu voir ce que les autres n’avaient pas remarqué. Ce fut le cas pour une serrure que mes collègues du FBI n’avaient pas repérée et que j’avais tenté d’ouvrir sans clef quelques minutes avant (quoi, moi, curieuse ?! Jamais ! ). Du coup, quand on a mis la main sur la fameuse clef et que tout le monde se demandait à quoi elle servait, je savais où aller (oui je suis fière, ça a été ma plus grosse contribution !).

Je ne vais pas vous révéler tout les secrets de cette Panic Room, des fois que l’envie vous prenne d’aller tester par vous-mêmes (ce que je vous encourage à faire !), mais au fil du temps qui passe (et mon dieu ça file vite !), les énigmes se compliquent, nous embarquent à faire des choses bizarres (on devient tellement parano qu’on pense à démonter des cadres, qu’on essaye de forcer des serrures avec des épingles à cheveux -oui, j'ai essayé et je ferai une piètre cambrioleuse- et qu’on voit des codes partout) et la Panic Room devient un sacré bordel !
Mais au final, on enquête, on cherche, on se complète (on s’engueule gentiment aussi un peu quand même) et on garde un œil sur le décompte (et sur les indices du Maître du Jeu qui nous sont indiqués par un signal sonore). Dernière étape, on est sur les dents, on s’énerve, on tremble (coucou Violaine !), on se dit qu’à 3 minutes de la fin c’est mort, on y croit un peu, on n’y croit plus, on y croit encore… et on y arrive !! 57 minutes et 32 secondes, nous avons réussi !! Le Président est sauvé !

Bref, vous l’aurez compris, cette première expérience fut un vrai succès pour moi et je suis ravie d’avoir pu la vivre. J’espère recommencer très vite ! 


 Ce que j’ai aimé :

  • Le décor, super bien réalisé et très crédible
  • La poussée d’adrénaline et la stimulation qu’on ressent tout au long du scénario
  • Les énigmes poussées qui prennent assez la tête mais qui ne sont pas frustrantes
  • La sensation d’appartenir à une équipe, ce sentiment de cohésion et de coopération.
  • Réussir à sortir en presque une heure (j’aurai été frustrée de terminer trop vite et trop facilement, mais j’aurai aussi été frustrée de ne pas sortir)
Ce que j’ai moins aimé :

  • Le scénario, dans le sens où j’ai régulièrement oublié ce que je cherchais, me concentrant presque uniquement sur l’idée de sortir de la pièce.
  • Les indices à calculer (mais ça c’est parce que je ne suis pas douée en maths)
  • Le manque de crayons (on était 5 pour 1 crayon)
  • Le prix...
Quelques infos pratiques :

Get Out Lille, 128 rue Solférino.
03 62 65 40 56 - lille@getout.fr
https://lille.getout.fr/fr/

Entre le briefing, l'heure de jeu, le débriefing et la photo finale, comptez environ 1h30 sur place. Pour le prix, il varient en fonction du nombre de détectives : de 18€/personnes à 6 à 28€/personne à 3.


Voilà pour mon avis sur cette première expérience d’escape game, que je renouvellerai avec joie ! Et vous, vous avez déjà tenté l’expérience ? Dites-moi tout !

Vous voulez un autre avis ? Découvrez celui de Violaine de Geekmick, qui effectuait son 10ème escape game avec nous et qui a trouvé "Les secrets de la Panic Room" plutôt bien, malgré quelques petits détails... Et profitez-en pour découvrir son avis sur d’autres escape game (ça peut vous inspirer), son blog en général et son humour !
Cliquez, cliquez, cliquez !
 


Shortbread Millionnaire

17 août 2017

https://laplanquealibellules.blogspot.com/2017/08/shortbread-millionnaire.html

Il y a quelques temps, vous l'avez vu passer sur Instagram ou sur les Lovely Things... J'ai préparé un Shortdread Millionnaire. Une envie de sucré, de caramel au beurre salé, de chocolat... Bref, j'ai succombé à la tentation et parcouru l'Internet à la recherche de LA recette. Et je l'ai trouvée. En la mettant en pratique, j'ai voulu vous en faire profiter avec photos à l'appui, alors en route pour la cuisine ! [Je décline toute responsabilité en cas d'envie soudaine de mettre en pratique cette recette !]


Pour le biscuit, il vous faudra : 
180 grammes de farine - 120 grammes de beurre demi-sel ramolli - 60 grammes de sucre - 1 jaune d'oeuf - 1 cuillère à café de levure chimique. 

Les étapes : 
  1. Mettez votre four à préchauffer sur 170° (thermostat 5-6). 
  2. Dans un saladier, mélanger le beurre ramolli, le sucre, le jaune d'oeuf, la farine et la levure, jusqu'à obtenir un mélange un peu granuleux. 
  3. Beurrez un moule rectangulaire/carré (assez grand, le biscuit doit faire environ 1cm d'épaisseur, pas plus !) puis étalez votre pâte à biscuit bien tassée et lissez. 
  4. Mettez au four pour environ 25-30 minutes, surveillez bien jusqu'à ce que le biscuit soit doré. 
  5. Laissez refroidir sans démouler.


Pour le caramel, il vous faudra : 
100 grammes de sucre - 100 grammes de beurre demi-sel - 2 pincées de fleur de sel - 400 grammes de lait concentré sucré - 2 cuillères à soupe de sirop d'érable.

Les étapes : 
  1. Versez le sucre dans une casserole et laissez le fondre à feu vif jusqu'à l'obtention d'un caramel. Attention à bien surveiller pour ne pas le brûler !
  2. Une fois le caramel obtenu, baissez légèrement le feu et ajoutez le beurre en morceaux, puis mélangez bien.
  3. À feu doux, ajoutez le sirop d'érable, le lait concentré et la fleur de sel, mélangez puis laissez épaissir pendant 5 à 10 minutes en mélangeant régulièrement.
  4. Versez ce caramel au beurre salé sur le biscuit, puis glissez le plat au frigo pour 30 minutes.
Note : le lait concentré est souvent en boîtes de 397 grammes... c'est largement suffisant hein, on n'est pas à 3 grammes près !


Pour le glaçage au chocolat/pralin, il vous faudra : 
250 grammes de chocolat (moi il était noir mais vous pouvez utiliser du chocolat au lait) - 50 grammes de beurre demi-sel - pralin au jugé (vous pouvez aussi utiliser des noisettes, des cacahuètes...) (et cette étape est facultative)

Les étapes : 
  1. Faites fondre le beurre en morceaux et le chocolat préalablement cassé en petits carrés 
  2. Mélangez bien puis versez sur le caramel. Lissez
  3. saupoudrez du pralin sur le chocolat de manière à le recouvrir. (étape facultative)
  4. Remettez au frigo jusqu'à ce que le chocolat durcisse.



Dégustez !!! 

Bon, là j'avoue, la recette était un peu "grosse" et du coup mon shortbread était très épais. La prochaine fois, je diviserai les quantités par deux... ou alors je choisirai un plat plus grand !

Allez-vous tenter cette recette ? Vous connaissiez le Shortbread Millionnaire ?




DIY : une table de nuit

9 août 2017

https://laplanquealibellules.blogspot.com/2017/08/diy-une-table-de-nuit.html
 
Depuis que nous avons emménagé dans notre maison, vous avez du le lire (enfin bon, si ce n'est pas le cas je ne vous en veux pas) (si un peu quand même), j'étais désespérément en recherche de tables de nuit. 
Lorsque nous étions à l'appartement, nous avions un lit "Malm" (de l'ami Ikea), accompagné de ses deux tables de nuit. Sauf que. Sauf que dans notre nouvelle chambre de notre nouvelle maison, nous avons changé de lit (et laissé Malm à notre chambre d'amis). Et accessoirement, nous avons réutilisé les tables de nuit comme une commode, car elles ne rentraient pas dans la chambre d'amis, pas du tout conçue comme celle que nous avions à l'appartement. Vous suivez ?! 

Bref. j'ai farfouillé l'Internet, j'ai écumé les magasins de meubles et de décoration, j'ai rêvé sur Pinterest. Et finalement, tout ce que je trouvais était soit moche, soit hors budget. Non, parce que moi, une table de chevet à 150€ pièce, ce n'est pas envisageable. Donc, vous me connaissez : ce que je ne peux pas acheter, je le fabrique. J'ai réfléchi, fouiné Internet (encore), rêvé à des pieds en épingle (tellement années 20, j'adore !) (trop chers !). Et finalement, j'ai opté pour la simplicité. Et je vous propose un petit tuto pour faire les vôtres, si vous en avez besoin/envie ! 


Le matériel :
  • Une boîte de rangement en bois (ou alors vous pouvez couper/faire couper des planches, mais là, financièrement c'est ce que j'ai trouvé de mieux, à savoir 7.99€ la boîte)
  • Des vis + un tournevis
  • De la colle pour tout fixer
  • Des pieds de meuble (chez Leroy Merlin pour les miens)



Première étape : monter la boîte ! Alors là, rien de compliqué, vous suivez les instructions. Sauf que, pour ma part, pour "aérer" l'ensemble, j'ai choisi de ne pas mettre les fonds. Mais chacun fait comme il le souhaite. 





Seconde étape : ajouter les pieds. 
Commencez par tracer le contour du pied (avec l'endroit où seront les vis) sur le bois avec un crayon. Ensuite, encollez la surface puis apposez le pied. Ensuite, ajoutez les vis pour consolider le tout.  



Ensuite... laissez sécher, retournez et... c'est fini ! Rapide et facile, non ? Et pour ma part, je trouve que ça rend plutôt bien. Je suis assez contente du résultat, et depuis quelques mois (comment ça, je suis en retard sur ma publication ?) que nous les utilisons (oui, j'en ai aussi fait une seconde pour mon Lui), nous en sommes ravis !




Et voilà le résultat ! Une table de nuit pile poil à la hauteur qui me plaisait, de l'espace sur le dessus pour y poser mes lectures en cours, ma lampe de chevet, mon radio-réveil et tout ça. Et un rangement accessible pour y entreposer mon bazar, incluant mes deux cahiers de gratitudes (l'un plein que je relis et l'autre que je remplis) et mon livre "5 ans de réflexions" que je remplis assidument chaque soir ! 

Et voilà ! Vous aimez ?


Lovely Things #40

1 août 2017

https://laplanquealibellules.blogspot.com/2017/08/lovely-things-40.html

Premier jour du mois d'août ! Allez, on fait un court retour sur ce mois de juillet, qui a pourtant été très riche... 

Il a commencé sur les chapeaux de roue, avec un Festival d'art de rue sur lequel mon asso tenait un stand d'instruments de musique bricolés : un vrai succès ! Bon, malheureusement, j'ai réussi à être malade, à perdre ma voix et à commencer mes vacances aphone et sous antibio. Oui oui, en plein mois de juillet, normal !
Vacances en plusieurs étapes de route. La première, dans le Cantal, où nous avons profité des paysages superbes de l'Auvergne, région où j'ai grandi. Bon, j'avoue, c'était plutôt pénible avec la toux que j'avais mais j'ai quand même adoré revoir ces montagnes. 
Ensuite, un train direction le Lot, où nous avons lézardé au soleil avec une légère brise. L'occasion de dévorer des livres comme jamais ! Pendant ce -court- séjour, nous avons aussi fait un détour par l'Aveyron, pour le mariage de mon Parrain. J'étais ravie et je vous avoue qu'à trois mois du notre... ça m'a faite saliver ! 
Après ça, direction la Gironde, chez les parents de mon Lui. Séjour express s'il en est, car arrivée le lundi soir, je suis repartie le mercredi... à 5h du matin ! Mais la seule journée où j'y suis restée, nous en avons profité pour revisiter notre salle et c'est toujours aussi beau... Et nous avons aussi rencontré notre DJ, que je sens plutôt bien ! Nous verrons... 

Bref, dans tout ça, très peu de photos comme vous le voyez ! 

J'ai quand même pris quelques photos de mes gourmandises, à savoir mon clafouti aux tomates cerises et le shortbread millionnaire. Et mon panier acheté au drive de la ferme (une chouette initiative qui permet d'acheter des produits de la ferme en circuit court) ainsi que mes légumes ramassés sur le champ à la cueillette. 


Côté lectures, j'ai dévoré au début du mois de juillet, mais je stagne un peu depuis mon retour de vacances. J'ai terminé "Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ?" de Mimie Mathy & Gilles Legardinier, que j'ai apprécié mais sans plus. J'ai enchaîné avec "Je suis ton soleil", dont je vous ai parlé sur le blog, un vrai coup de coeur. Ensuite j'ai lu "La fille d'avant", un thriller sympa mais pas exceptionnel. Et c'est tout pour les romans. Je suis toujours dans "Les Misérables", dans "Les veufs noirs" et je vais mettre en route "Le parfum des fraises sauvages" d'Angela Thirkell. Et je lis en parallèle quatrième tome d'Harley Quinn, dont j'ai d'ailleurs lu le troisième tome au début du mois. 
En causant BD, j'ai aussi lu "Chaussette", une très jolie BD avec une jolie leçon. Et j'ai dévoré samedi la série "Klaw", que j'ai beaucoup beaucoup aimée ! Mais je suis frustrée : la série n'est pas finie et j'ai envie de lire la suite !!! 

Et vous alors, ce mois de juillet ?


DIY Mariage : Une "box" pour nos témoins

29 juillet 2017


Je lance les festivités mariage ! 

Vous l'aurez sans doute compris, mon Lui et moi, nous nous marions, dans un peu moins de trois mois maintenant. Si je ne peux pas encore vous montrer notre décoration et vous proposer des tutos autour du mariage.
Cela dit, s'il y a bien une chose que je peux vous montrer, c'est ce que nous avons offert à nos témoins, puisque chacun a eu sa boîte depuis quelques mois déjà. 


Nous souhaitions faire quelque chose pour remercier nos témoins d'être présents le jour de notre mariage (et le reste du temps hein !) et pour l'engagement qu'ils prennent avec nous. Après avoir baroudé sur Internet et fouillé dans tous les recoins de Pinterest, j'ai opté pour quelque chose qui allie à la fois l'humour et le sérieux. 

J'ai commencé par m'atteler à la création d'un livret sobrement intitulé "Le kit ultime du parfait témoin". Dans ce petit livret de 12 pages, j'ai glissé : 
  • Une page introduction/présentation du kit du témoin.
  • Une présentation de chaque témoin avec son numéro de téléphone. 
  • Deux pages "Ce que l'on attend de toi", pour expliquer, avec humour, le rôle du témoin.
  • La charte de l'enterrement de vie de célibataire, parce que nous n'aimons pas tellement les strip-teases...
  • Une page "Mettre l'ambiance", qui propose des idées d'animations... et qui interdit certaines animations (la jarretière, tout ça tout ça...)
  • Une page "Déroulé de la journée", pour avoir un rappel de tout ce qui se passera ce jour-là, théoriquement...
  • Une page "Les Dix Commandements du Parfait Témoin"
  • Une page "Quelques infos en +", qui ajoute quelques infos sur le mariage : éco-responsable, la déco... le dress-code inexistant. 
  • Une page de coordonnées et d'hébergements
  • Une page de remerciements

 

Ce livret était glissé avec le kit de survie, gentiment présenté par MacGyver ! Ainsi donc, dans leur boîte, les témoins ont trouvé : 
  • Un paquet de mouchoirs, pour les larmes de joie.
  • Un stylo (réalisé et commandé sur VistaPrint), pour accomplir son devoir à la Mairie.
  • Un petit carnet fait main pour noter les bonnes idées.
  • Un paquet de chewing-gum pour un sourire au top.
  • Un brumisateur, en cas de coup de chaud.
  • Un berlingot fait main avec à l'intérieur un éthylotest, du Doliprane, un tube de vitamine C
  • Un petit cadeau pour les remercier (nos deux témoins féminines ont eu un bijou Odette&Lulu, nos deux témoins masculins ont eu un mug original)
Et comme j'avais envie de faire quelque chose de vraiment stylisé, j'ai imaginé un thème pour nos boîtes, histoire d'avoir une continuité dans les cadeaux. Et puis j'avoue, c'était aussi parce que ça m'amusait de réaliser ces petites pochettes jolies et rigolotes pour personnaliser les objets dans la boîte. 


Là où j'ai le plus eu du mal, c'est pour trouver la boîte. J'ai mis plusieurs semaines avant de trouver quelque chose qui conviennent au niveau taille et rendu. Finalement, en désespoir de cause, je suis allée chez Bureau Vallée et j'ai déniché ces boîtes en carton, qui étaient en fait des emballages de colis. Je me suis armée de patience et de peinture et j'ai fait décoré chacune des boîtes. 
Ensuite, j'ai glissé les objets dans du papier de soie, j'ai refermé les boîtes et entouré le tout avec un beau ruban, ajouté une étiquette et hop ! Le tour était joué. 

Alors, ça vous plaît cette "box" témoin ?