31 juillet 2016

Lovely things #30

Bonjour bonjour mes libellules ensoleillées !

J'espère que votre dimanche est joli et que vous avez passé un beau mois de juillet. Comme chaque fin de mois, je fais un petit retour sur mes "Lovely Things" du mois, en images et en mots ! Et le mois de juillet à été rempli de petits bonheurs, malgré les jours noirs que la vie nous réserve ces derniers-temps. 
Vous commencez à me connaître... je suis une grande gourmande devant l'Éternel ! Et même si depuis quelques temps, j'ai freiné un peu sur les gourmandises, je ne me prive pas pour autant. Ce mois-ci, j'ai amené une mousse au chocolat à d'anciens collègues et j'ai préparé une purée de patate douce à la feta et aux noix de pécan. Je vous rassure j'ai aussi cuisiné d'autres choses, mais pas toujours pris de photos ! 
J'ai profité du retour du soleil pour aller faire un tour à la cueillette et je suis revenue avec mon panier plein de bons légumes ! C'est en attendant que mes tomates rougissent un peu... J'ai aussi profité de la chaleur pour me rafraîchir avec de bons mojitos, puis j'ai apprécié un goûter dans Lille avec ma cousine.
D'autres petits bonheurs : enfin faire l'acquisition du hors-série de Lire, sur Roald Dahl... et n'oubliez pas le challenge que je vous propose, si ça vous tente ! Puis j'ai ajouté de jolis autocollants "pots de plante" dans ma cuisine, ça lui donne un coup de fraîcheur. Et enfin, en rangeant mes "Flow", j'ai retrouvé ces jolies cartes avec des photos, alors je les ai affichées au mur, entourant une carte que j'avais réalisée il y a bien longtemps à partir d'une citation d'Albert Einstein. 
Et avec la venue de ma cousine, il y a eu les jolies visites : le Musée de la Dentelle et des Broderies de Caudry et une balade dans Lille, avec un tour dans la Cathédrale Notre-Dame de la Treilhe et sa façade en marbre.
Coucou petit hérisson venu nous rendre une visite impromptue !
D'autres bonheurs en vrac : participer à "Partir en Livre" au travail, profiter d'après-midi au soleil dans le jardin, recevoir ses lunettes et enfin cesser d'avoir des maux de tête, découvrir de nouvelles séries (je vous en reparlerai !)... bref, profiter ! 

Côté lectures, j'ai terminé "Lady Scarface", que j'ai beaucoup apprécié. J'ai ensuite décidé de faire un bond dans le temps avec les quatre premiers tomes de la série jeunesse "Elisabeth, Princesse à Versailles", d'Annie Jay, qui est consacrée à la jeune sœur du roi Louis XVI. C'est bien écrit et on a vite envie d'en découvrir la suite... Mon Lui a acheté "Look Book" de Salch et je l'ai dévoré, c'est très piquant et tout le monde en prend pour son grade, attention à ne pas oublier son sens de l'humour et son second degré... Côté BD, je viens également de terminer "Pico Love", de Pico Bogue. Si vous ne connaissez pas, jetez-vous dessus, le dessin est un petit bonbon et les petites histoires sont vraiment adorables. 
Et enfin, j'ai attaqué la série de Marine Carteron, "Les autodafeurs" et j'adore. Je suis tombée dedans, happée par les personnages vraiment très attachants et très réalistes. J'aime beaucoup Auguste mais j'avoue avoir une préférence pour Césarine, j'ai très hâte de la voir plus à l’œuvre !



Pour mes lectures en cours, je vous avoue que je triche un peu car je n'ai pas tout à fait terminé de lire le premier tome, mais il sera terminé cet après-midi, au soleil sur ma chilienne, alors ça compte pour le mois de juillet... non? Du coup, le tome 2 sera entre mes mains dès ce soir et le 3 en suivant ! 

J'ai aussi en cours "Prudence" de Gail Carriger, mais j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire alors je l'ai laissé de côté pour l'instant, en attendant que ce soit le bon moment pour moi de le lire...

Et vous alors mes libellules, votre mois de juillet ? De jolis bonheurs à partager ? De belles visites ? De belles lectures ? 

Je vous souhaite en tous cas un beau mois d'août, avec du soleil tout plein !

28 juillet 2016

Carte postale #25 : Nausicaá


Coucou mes jolies libellules, 

Je ne sais pas vous, mais moi je suis en vacances. Pour cette première semaine, je ne suis pas partie bien loin, mais j'ai profité d'une journée pour aller visiter Nausicaá, le Centre National de la Mer, à Boulogne-sur-Mer. Alors pour vous donner des idées de visites cet été, j'allais vous proposer un billet "Carte Postale". 

Les méduses sont un régal pour les yeux...


Attention ! Poisson toxique !

Ici, on a l'impression d'être au fond de la mer... avec des chants de baleine en fond sonore : magique.

Grosse étoile de mer rose

Oh la vilaine murène !

Pas que des animaux marins à Nausicaá: iguane vert, caméléon et phasmes

La "star" : le requin ! Difficile à photographier car trop rapide !


Il a l'air bien calme mais je n'aimerai pas être dans la pièce avec lui...

Ni avec lui d'ailleurs !

36 000 animaux peuplent les aquariums de Nausicaá, c'est vraiment une plongée dans un univers fascinant. J'aurai aimé prendre plus de photos, j'ai préféré éviter de photographier certaines espèces comme les otaries, que j'ai trouvées superbes mais qui malheureusement dansent beaucoup trop vite dans l'eau pour mon appareil photo... Et puis il faut dire aussi qu'il y avait ce jour-là énormément de monde et que parfois, faire une photo s'avérait un poil compliqué... Le monde présent est d'ailleurs le vrai point noir de ma visite : des centres aérés partout, des enfants qui crient et qui courent dans tous les sens. Moi qui aime les visites tranquilles, j'avoue, ce fut un peu compliqué ! 

Le pire, c'est surtout l'irrespect et l'incivilité des visiteurs. Il est affiché partout que pour la santé des animaux, les flashs sont interdits lorsque l'on fait des photos. Mais il semblerait que les visiteurs ne lisent pas, ne comprennent pas ou s'en fichent car les flashs crépitaient partout... Bref. 

Malgré tout, c'est vraiment une belle visite, certains animaux sont très impressionnants, certains sont très vilains (j'ai raté ma propre photo, mais regardez plutôt celle-là et avouez qu'il a une drôle de tête ce poisson-vache !). Je ne peux que recommander d'aller y faire un tour, c'est un bel endroit, qui est plein de promesses (un tunnel est en construction pour marcher au milieu des poissons). Et puis, non content de découvrir les animaux, Nausicaá est construit de manière à nous plonger dans des univers très différents et l'on a vraiment l'impression de voyager : îles Fidji, Méditerranée, forêt tropicale...
Pour ce qui est de la visite :
  • Plein tarif : 19,00€ (billet acheté en ligne : 17,50€)
  • Tarif enfant (de 3 à 12 ans) : 12,50€
  • Tarifs réduits et offres spéciales sur le site.
Pour ce qui est des horaires :
  • Ouvert toute l'année de 9h30 à 18h30 (19h30 en juillet/août)
  • Fermé le 25 décembre et le 1er janvier.
  • Fermé du 9 au 27 janvier 2017, inclus.
Plus de renseignements sur le site de Nausicaá.

19 juillet 2016

Carte postale #24: Douai

Bonsoir mes petites libellules voyageuses !

C'est l'heure des vacances pour beaucoup d'entre nous et je me suis dit qu'il était grand temps de poster un nouvel article Carte Postale. Sauf que je vous ai déjà parlé de mes derniers voyages (Florence, Venise... raaah je rêve d'y revenir !). Et puis finalement, mardi soir, en profitant d'un événement dans ma ville, je me suis rendue compte que je ne vous avais jamais parlé de ma ville : Douai. Oui, Douai, dans le Nord. Alors j'ai fouillé dans mes photos et j'ai retrouvé mes toutes premières photos d'ici, prises à l'été 2012, lorsque j'ai débarqué ici pour un mois (avant de repartir sur Bordeaux pour 6 mois d'études et d'emménager sur Douai en mars 2013, bref.). 











Et sur ces deux dernières photos, l'un des symboles de la ville : le Beffroi. J'avais des photos de l'intérieur, mais je n'arrive pas à remettre la main dessus. Cela dit, elles datent de ma toute première visite et depuis, il a été entièrement rénové à l'intérieur et il y a du changement qui mériterait de voir de nouvelles photos. J'irai peut-être y faire un tour pour la 7ème fois à la fin du mois... Car oui, j'y emmène toutes les personnes qui viennent me rendre visite, c'est vraiment l'incontournable du coin !

Et en parlant de symboles, l'autre symbole est la famille Gayant. La famille de géants qui se promène en ville pendant trois jours au début du mois de juillet causant de nombreux embouteillages. Et cette année, mon Lui et moi avons fait un tout petit tour lors de leur rentrée à la maison, mardi soir dernier. J'en ai profité pour faire quelques clichés de M. Gayant, Mme Gayant (Marie Cagenon) et leurs trois enfants, Jacquot, Fillon et Binbin. 





C'est la tradition, les enfants donnent un baiser à Binbin !



La famille Gayant en quelques chiffres : 
  • M. Gayant mesure 8,51m et pèse 375kg. Il faut 6 porteurs pour le faire avancer et danser. 
  • Mme Gayant mesure 6,26m et pèse 250kg. Il faut là aussi 6 porteurs pour la faire avancer et danser.
  • Jacquot mesure 3,40m et pèse 80kg. Un seul porteur est nécessaire pour lui. 
  • Fillon mesure 3,15m et pèse 70kg. Là aussi, un seul porteur pour mademoiselle. 
  • Binbin mesure 2,42m et pèse 45kg. Encore une fois, un seul porteur pour ce gros bébé.


Et en bonus, quelques secondes du départ du cortège, tout en musique, avec une "batucada" pour mettre l'ambiance ! Et voilà pour le petit tour de ma ville et de ses traditions... Vous connaissiez ?

14 juillet 2016

Le Faramidable Anniversaire : Challenge

Bonjour bonjour !

Si vous avez lu ce blog en juin, vous n’êtes pas sans savoir que cette année verra le centenaire de la naissance de Roald Dahl. Roald Dahl, auteur que j’adore et qui a su, quand j’étais petite, me donner le goût de la lecture, avec « Matilda », entre autres. Et l’autre jour, en commençant le hors-série « Lire » lui étant consacré, je me suis dit que ce serait sympa de me lancer dans un petit challenge autour de cet auteur si fantastique... Et c’est tout naturellement que je me suis dit « Pourquoi ne pas proposer à d’autres d’embarquer avec moi ? ». Ainsi donc, me voilà avec un petit challenge à vous proposer, si l’envie vous prend… 
Comme je vous le disais, cette année on fêtera le centenaire de Roald Dahl, le 13 septembre très précisément. Du coup, pour les dates du challenge, ce sera très simple : du 13 septembre 2016 au 13 septembre 2017 ! Chaque 13 du mois, si vous participez, vous devrez publier un billet sur un livre de Roald Dahl (ou une adaptation de son œuvre !). 
Voici d’ores et déjà le calendrier des réjouissances… que vous pouvez compléter comme bon vous semble, si vous souhaitez en lire plus que ceux proposés ici. 

  • Septembre 2016 : en (re)découvrir plus sur Roald Dahl en (re)lisant son autobiographie « Moi, boy » et le magazine Lire hors-série spécial Roald Dahl, paru en juillet 2016. 
  • Octobre 2016 : pour le mois d'Halloween (et en plus, on est raccord avec le challenge de Lou&Hilde), on (re)plonge dans « Sacrées sorcières ». On peut aussi (re)découvrir son adaptation « The Witches », de Nicolas Roeg, sorti en 1990.
  • Novembre 2016 : cette fois-ci c'est « Matilda » qui sera à l'honneur. Et n'hésitez pas à (re)visionner l'adaptation par Danny DeVito en 1996 ou encore la version musicale si vous avez le cœur chantant. 
  • Décembre 2016 : on teste « Les irrésistibles recettes »… des fois que l’une d’entre elles nous donne de l’inspiration pour Noël. Et n’oublions pas le Challenge « Il était quatre fois Noël »… Comment ça je ne perds pas le Nord ? Moi, jamais !
  • Janvier 2017 : Pour se remettre des fêtes de fin d'année, on fait confiance à « La potion magique de Georges Bouillon ». Et lisez bien jusqu'en bas pour en savoir plus sur le Bocal à Rêves...
  • Février 2017 : On profite de l'hiver pour (re)découvrir « Un amour de tortue », un roman un peu moins connu.
  • Mars 2017 : « Fantastique Maître Renard » fait des siennes ce mois-ci ! Et après votre lecture, n'hésitez pas à re(regarder) son adaptation par Wes Anderson (2009).
  • Avril 2017 : Je laisse du temps au temps, pour que le DVD soit (normalement) disponible pour (re)découvrir « Le Bon Gros Géant », en livre mais aussi en film, dans l'une des deux adaptations, version Brian Cosgrove en 1989 ou version Steven Spielberg en 2016.
  • Mai 2017 : « Les deux gredins » feront ce qu'il leur plaira au mois de mai ! 
  • Juin 2017 : De la gourmandise au programme, grâce au ticket d'or et à « Charlie et la chocolaterie », suivi de « Charlie et le grand ascenseur de verre ». Et on peut également (re)regarder les adaptations, version Mel Stuart en 1971 ou version Tim Burton en 2005.
  • Juillet 2017 : Pendant vos vacances, attention à « L’énorme crocodile »...
  • Août 2017 : Ce mois-ci on s'intéresse au roman « Le doigt magique », un peu moins connu dans la bibliographie de Roald Dahl.
  • Septembre 2017 : Pour clore ce challenge, on termine sur une note sucrée avec « James et la grosse pêche » et son adaptation par Henry Sellick, sortie en 1997.
Le Bocal à Rêves

« Nous sommes au pays des rêves, dit le Bon Gros Géant, c’est ici que naissent tous les rêves ».
Je mets également en place un rendez-vous en janvier, pour la nouvelle année : le rendez-vous du bocal à rêves du Bon Gros Géant. Un peu à la manière des bonnes résolutions ou du « mood-board », dans ce bocal, vous glisserez toutes vos envies et vos rêves pour l’année à venir…On se retrouve donc le 8 janvier pour présenter ce bocal à rêves, sur le format que vous souhaitez : dessin, bocal réel, liste...

Pour ce challenge, je vous propose quatre « catégories », basées sur le nombre de rendez-vous que vous pensez ou souhaitez remplir… à vous de voir ce qui vous convient le mieux ! 

Catégorie James : de 1 à 3 rendez-vous
Catégorie Charlie : de 4 à 6 rendez-vous
Catégorie Foxy Fox : de 7 à 11 rendez-vous
Catégorie Matilda : 12 rendez-vous et plus !

Si vous vous joignez à moi, n'hésitez pas à choisir l'un des quatre logos, selon votre catégorie... ou non.
Et pour vous inscrire, ce n'est pas compliqué, vous me laissez un petit mot par ici, vous pouvez vous joindre à moi quand vous le souhaitez, n'hésitez pas à me le dire pour que je vous ajoute à la liste. Vous pouvez vous greffer au groupe Facebook, pour être au courant des dernières nouvelles et partager vos billets au fur et à mesure. Et n'hésitez pas à vous joindre à la discussion sur Livraddict, quant au récap', il est sur la colonne de droite (ou ici). Et si vous voulez poster sur les réseaux sociaux, vous pouvez utiliser #RoaldDahl100, le hashtag du centenaire de l'auteur.

Alors, un an à passer en compagnie de Roald, Charlie, James et Matilda, entre autres, ça vous tente ?

6 juillet 2016

En cuisine : tarte à la piperade


Coucou mes libellules gourmandes, 

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous proposer une petite recette que j'ai trouvée dans un Modes & Travaux voilà quelques temps (non, je n'ai aucun mérite... ou presque !). J'aime tellement cette recette que je me suis dit qu'il fallait la partager avec vous ! Alors, hop ! On s'y met ! Et vous n'avez aucune excuse, c'est la recette la plus facile au monde !


Pour la recette, vous aurez besoin d'une pâte brisée (ou feuilletée si vous préférez), d'un bocal de piperade basquaise, de trois œufs et de 100 grammes de parmesan. 

FAIRE SA PÂTE :
Pour ma part, comme vous pouvez le constater, je "complique" en faisant moi-même ma pâte. Si vous voulez la faire vous-même, vous aurez besoin de 200 grammes de farine, une pincée de sel, 10 grammes de beurre mou, 5 centilitres d'eau. Mélangez la farine et le sel. Ajoutez le beurre mou et incorporez-le en pétrissant légèrement. Ajoutez ensuite l'eau et pétrissez jusqu'à obtenir une jolie boule. Et voilà ! 



Étalez la pâte et placez-là dans votre moule à tarte. Piquez légèrement la pâte (si c'est une pâte feuilletée, préférez des billes pour la lester, c'est mieux) et enfournez pour 10 minutes à 180°C. 

Pendant que la pâte précuit, préparez l'appareil. Cassez vos trois œufs dans un saladier et ajoutez-y le parmesan. Mélangez au fouet. 



Attention ça se complique avec cette étape super délicate... Versez et étalez le contenu du pot de piperade sur le fond de tarte précuit. Versez par-dessus le mélange œufs-parmesan en étalant pour répartir sur toute la tarte. Dur dur hein... *mode ironique on*



Voilà ! Maintenant, vous n'avez plus qu'à glisser votre tarte au four, préchauffé à 180°C pour une cuisson de 20 minutes. 


Et voilà, c'est terminé ! Vous pouvez maintenant dévorer cette délicieuse et rapide tarte à la piperade basquaise. C'est un vrai régal et ça vous libère une soirée de cuisine. Accompagnez-là d'une salade verte au gré de vos envies... 

Alors mes jolies libellules, vous allez essayer ?